Vatagna

L'ail 

Fredobio | Dimanche 13 Novembre 2005 | Commentaires [0] | Bookmark and Share

AIL

Allium sativum

CLASSIFICATION BOTANIQUE:

Plante vivace à bulbe originaire d’Asie centrale, de la famille des Liliacées, qui atteint 30 à 80 cm de haut. Ses fleurs sont blanchâtres ou rosées. Sa racine à un bulbe composé de bulbilles appelées gousses. Au pluriel un ail fait des aulx, mais ails est toléré.

Il existe plus de 700 variétés d'aulx qui varient selon leur couleur, leur grosseur et leur saveur. Les espèces les plus connues sont l'ail commun dont les gousses ou caïeux sont recouverts d'une peau blanchâtres.

Synonymes français: ail commun, thériaque des pauvres, rose puante des grecs, chapon, perdrix, rocambole.

Les différentes variétés:

Les variétés d'aulx sont surtout classées en fonction de leur période de plantation.

  • L'ail blanc (Allium Sativum L.)

Appelé aussi ail commun, l'ail blanc possède généralement de gros bulbes. C'est le plus courant, et bien qu'on le cultive un peu partout, l'ail blanc possède deux régions de prédilection: La Lomagne (Midi-Pyrénées) et la Drôme.

  • L'ail rose (Alllium Roseum)

Cet ail tient sont nom de ses gousses recouvertes d'une peau rose clair à rose foncé mais les gousses sont égalementlégèrement rosées. C'est un ail d'excellente qualité tout comme l'ail violet et beaucoup plus doux que l'ail, blanc. Sa saveur est sucrée et très odorante, ce qui permet de n'en utiliser qu'une petite quantité pour parfumer hautement un plat.

La capitale de l'ail rose est la ville de Lautrec.

  • L'ail violet

Appelé également ail rouge en raison d'une teinte parfois pourpre foncé. La chair de cet ail n'est pas colorée, ce n'est en fait que son enveloppe extérieure qui est recouverte de nombreuses stries violettes. Cet ail possède généralement un goût assez prononcé, pas fort ni piquant mais plutôt parfumé qui en fait un ail de qualité.

Le pays de Cadours semble être celui de l'ail violet.

  • L'ail éléphant ou l'ail d'orient

Comme son nom l'indique, il possède des gousses particulièrement grosses. On l'appelle aussi le « faux ail », nom qui en fait lui convient le mieux puisqu'en réalité, ce n'est pas de l'ail mais plutôt une sorte de poireau possèdant de gros bulbes. Il n'a ni l'odeur, ni la saveur et encore moins les propriétés de l'ail.

  • L'ail des bois (Allium Canadense ou Tricoccum)

Ail originaire d'amérique du Nord et cultivé traditionnellement par les tribus indiennes. La peau qui enveloppe le bulbe et les gousses est de couleur brun foncé.

Les variétés sauvages:

  • L'ail rocambole (Allium Sativum L. Scorodoprasum)

C'est une plante herbécée dont on ignore l'origine. On la trouve à l'état sauvage dans toute l'Europe et serait la première variété d'ail que l'homme à cultivé.

Aussi appelée « échalote d'Espagne »,  « oignon d'Egypte » ou encore « ail d'Espagne », cet ail se cultive de la même manière que l'oignon.

Il est très gouteux et possède une saveur et un arôme beaucoup plus doux que l'ail courant.

  • L'ail des vignes (Allium Vineale)

Plante herbacée de la famille des alliacées (Liliacé). Ce cousin de l'ail cultivé est comestible et possède, tout comme lui des propriétés diurétiques, antiseptiques et expectorantes. Mais attention de ne pas le confondre avec d'autres herbacées qui pourraient être toxiques

  • L'ail des ours (Allium Ursinum L.) ou ail chinois

L'ail des ours est le plus réputé et le plus utilisé parmis les aulx sauvages non seulement pour sa saveur délicieuse mais aussi et surtout pour les précieux bienfaits qu'il offre pour notre santé.

C'est une très ancienne plante médicinale que connaissaient bien et utilisaient régulièrement les celtes.

Cet ail sauvage n'est pas cultivé car, outre sa grande diffusion, on ne peut le conserver aussi longtemps que l'ail ordinaire, aux propriétés similaires et beaucoup plus connues.
L'ail des ours doit être
consommé frais, car lorsqu'il sèche, il perd beaucoup de son effet. Il est souvent mieux accepté que l'ail courant grâce à une saveur beaucoup plus douce et un parfum moins agressif.

HISTOIRE:

L'Ail est originaire de l'Asie centrale, une région où l'on trouve les hommes les plus âgés de la planète, et où l'incidence de cancer est la moins forte de toutes celles que l'on connaît.
Dans l'ancienne Egypte, l'ail faisait partie du menu proposé aux robustes esclaves qui construisirent les Pyramides, comme le prouvent les inscriptions découvertes près de la pyramide de Gizeh.

Les Grecs le tenaient pour source de force physique, et faisaient manger de l'ail à leurs athlètes avant les compétitions des jeux Olympiques, peut-être pour qu'ils courent avec plus d'ardeur.
Cependant, on interdisait l'entrée des temples grecs aux fidèles qui sentaient l'ail.
Au Moyen-Age, les médecins portaient un petit masque imprégné d'ail pour assister les malades, notamment les pestifèrés.
Plus tard, sa renommée atteignit le continent américain et l'ail fut aussi apprécié au Mexique, au Pérou et sur tout le territoire de la Nouvelle-Espagne.

Nombreuses sont les propriétés attribuées à l'ail tout au long de l'histoire. Et la plupart d'entre elles ont été confirmées par des recherches récentes. L'ail est certainement le remède végétal ayant le plus de propriétés scientifiquement démontrées.

AU JARDIN:

Contre les souris et petits rongeurs, semer de l'ail. Il éloigne également les pucerons des rosiers et évite la cloque des pêchers.

Il n'aime pas les apports de compost ou de fumier trop frais et mal décomposé et la proximité des plantes de la famille des fabacées (haricot, pois, etc.).
Associations favorables : carotte, concombre, fraisier, oignon, poireau, tomate, pomme de terre, rosiers et arbres fruitiers.
Associations défavorables : chou, pois, lentille, fève, gesse, asperge et haricot.

L'ail craint les grands froids et surtout l'humidité, il se plait dans les terres légères, saines, perméables et notamment dans les sols argilo-silicieux. Planter depuis octobre-novembre, jusqu'en février-mars, en enfonçant les caïeux, la pointe en haut, à 3 cm de profondeur, et 12 cm de distance, en lignes espacées de 20 cm.

Nouer les feuilles en juin pour faire développer les bulbes, ou les enterrer sous terre.

Attendre au minimun 2 ans avant de cultiver l'ail sur le même sol.

Production de semences:

La multiplication se fait principalement par caïeux ou gousses. Lors de l'éclatement des têtes, prendre soin de réserver pour la plantation, les caieux extérieurs mieux constitués et plus rustiques que ceux du centre.

Une tête, groupe 10 à 12 caïeux. Il faut compter 48 caieux par mètre carré, qui peuvent produire un rendement de 2 kg.

Travailler avec la lune:

Planter l'ail lorsque la lune est devant une contellation de terre (Taureau, Vierge, Capricorne), la plante privilégie les racines et les écorces. C'est le moment de s'occuper des légumes poussant dans le sol.

Récolter en lune descendante lorsque que le feuillage à jauni, par temps sec.

Soigner le jardin par les plantes:

Ail Préparation – Dilution Mode d'utilisation – époque Sur Contre
Bulbe haché Décoction dilué Pulvérisation début mai: Fraisier: Acariens,


3 fois, à 3 jours d'intervalle plante maladies cryptogamiques:
75 g / l à 1/7 à 1/10 et après la récolte et sol cloque, pourriture grise
Bulbe haché Décoction non dilué Pulvvérisation Framboisier Tarsonéme, puceron,
100 g/l

Fraisier acarien du framboisier



Groseiller



Chou Pièride



Pommier Carpocapse



Sol Larves de Hanneton




et taupin

Décocotion à 1 / 5 Trempage Graines Maladies




cryptogamiques

PHYTOTHERAPIE EUROPEENNE:

La plante entière, mais notamment le bulbe, contient de l'alliine (glucoside soufré), une enzyme (l'alliinase), des vitamines A1, B1, B2, C de de la niacine (vitamine du complexe B)

Hypotenseur (1, 2, 3, 4): Grand ami du système circulatoire, il est vivement conseillé aux malades qui souffrent d'hypertension, d'artériosclérose et aux cardiaques (angine de poitrine ou infarctus).

Fludifiant sanguin (1, 2, 3, 4):
l'ail s'oppose à la tendance excessive des plaquettes sanguines à
s'agglutiner en formant des caillots. Il contribue ainsi à augmenter la
fluidité du sang, c'est pourquoi il est recommandé aux personnes
souffrant de thrombose, d'embolie ou d'accident vasculaire par défaut d'irrigation sanguine.

Hypolipémiant (1 , 2, 3, 4): Il fait baisser le taux de LDL (mauvais cholestérol) dans le sang.

Hypoglycémiant (1, 2, 3, 4): L'ail normalise le taux de glucose dans le sang, les diabétiques et les obèses gagneraient à l'utiliser, ainsi que ceux qui ont des antécédents familiaux de diabète, à titre préventif.

Antibiotique et antiseptique général (1, 2, 3, 4): L'action antibiotique de l'ail se remarque davantage quand il est pris cru.
Contrairement aux antibiotiques habituels, qui dépriment les défenses contre les infections, l'ail les stimule (il régule la flore intestinale au lieu de la détruire)

Son utilisation est vivement indiquée:

- Dans tous les types de diarrhées, gastro-entérites et colites
- Dans les infections intestinales provoquées généralement par des aliments avariés (Salmonellose)
- Dans la dysbactériose intestinale (altération de l'équilibre microbiens des intestins), souvent provoquée par l'utilisation d'antibiotiques.
- Dans les dyspepsies de fermentation, qui produisent des flatulences dans le côlon.
- Dans les infections urinaires (cystite et pyélonéphrite)
- Dans les infections bronchiques.

Stimulant des défenses (1, 2, 3, 4): L'ail augmente l'activité des cellules de défense de l'organisme.
Vermifuge puissant (1, 2, 3, 4):

- Tonifiant de l'organisme et dépuratif (1, 2, 3, 4): L'ail active les réactions chimiques du métabolisme et favorise les processus d'excrétion des substances de déchet.

- Désintoxicant (1, 2, 3, 4): l'ail est particulièrement recommandé dans les traitements antitabac.

- Préventif des tumeurs malignes (1, 2, 3, 4): Notamment des cancers digestifs

- Anticallosités: On applique un morceau d'ail pilé sur le durillon, en le fixant à l'aide d'un pansement ou d'une bandelette.

 

ATTENTION:

 

L'utilisation de l'ail à doses élevées, en particulier cru ou en extrait, est déconseillée en cas d'hémorragie, qu'elle soit d'origine traumatique (blessure, accident) ou menstruelle (règles abondantes).
L'emplois continuel de fortes doses d'ail n'est pas recommandé durant la grossesse.

PREPARATION ET EMPLOIS:

Usage interne:

1) Cru: mâcher une à trois gousses d'ail, de préférence le matin.

2) Extrait d'ail: en comprimés ou en gélules, il présente l'avantage de provoquer aucune mauvaise odeur corporelle. La dose habituelle est de 6 à 12 comprimés ou gélules (600-1200 mg) par jour.

3) Décoction de gousses d'ail: Faire bouillir 1 gousse d'ail dans 1 litre d'eau pendant 5 minutes. En boire 3 tasses par jour. On perd ainsi une partie de ses propriétés, mais évite également la mauvaise haleine.

4) Aïoli: C'est peut être la meilleure manière de l'utiliser. On l'obtient par l'émulsion de plusieurs gousses pilées dans de l'huile d'olive, jusqu'à obtenir un mélange pâteux et homogène.
Usage externe:

5) Lavements: Très utiles contre les parasites intestinaux. On les prépare en mélangeant 2 ou 3 cuillérées d'aïoli dans 1 litre d'eau tiède. On peut également introduire 1 gousse d'ail crue huilée dans le restum, à la manière d'un supositoire. Ainsi on soulage les picotements anaux des enfants et on obtient un remarquable effet vermifuge.

Vieille recette contre les fièvres

Efficace ... mais pour trouver une place assise dans les transports en commun, génial! 

  
      • 5 gousses d'ail

        5 racines de persil

        une grosse pincée de gros sel

        1 c. à soupe de suie

    1. Piler au mortier:

      Appliquer cette pâte sur vos deux poignets;

      Recouvrir d'une gaze ou d'une toile et laisser agir pendant neuf jours.

  1. Efficace ... mais pour trouver une place assise dans les transports en commun, génial!

    Recouvrir d'une gaze ou d'une toile et laisser agir pendant neuf jours.

AROMATHERAPIE:

L'HE d'ail comme toutes les Huiles Essentielles peux être très dangereuse en cas de mauvaise utilisation. Consulter un aromathologue ou un naturopathe avant toute utilisation, surtout par voie orale.

Principaux composants: Diallyl disulfide 60 %, diallyl trisulfide 20 %.

Propriétés et indications: Fait baisser le tension, dilate les petits vaisseaux (action bénéfique dans l'artériosclérose), dimibue le taux de cholestérol, préventif des maladies cardio-vasculaires (évite la formation de caillots), antidiabétique, antiseptique particulièrement efficace dans les mycoses (candida), vermifuge.

Traitement des cors et des verrues en application locales.

Conseils d'utilisation de l'HE: Attention aux yeux, puissamment lacrymogène.

Voie externe: Utiser dans le traitement des cors, durillons, verrues, pansements avec une rondelle d'ail frais (attention à ne pas déborder sur la peau saine).

Voie interne: L'HE est peu courante, délicate d'emploi et très agressive pour les muqueuses et la peau. Il est préférable d'utiliser de l'ail frais en préventif. Voir un professionnel.

MEDECINE CHINOISE: Da Suan

Nature: Tiède

Saveur: Piquante

Méridient destinataire: Poumon, Estomac, Rate

Actions: Tonifie et active le Qi, chasse le froid, réchauffe Rate et Estomac, active le sang, disperse les accumulations abdominales, neutralise les toxines, détruit les parasites.

Indications: Indigestion, douleur de l'estomac dues au froid, diarrhée, intoxication due aux crustacés, gonflements et oedèmes, malaria, tuberculose pulmonaire, pneumonie, hépatite, ictère yin, douleurs précordiales.

Contre- indications: Vide de Yin

Précautions:

Il n'est pas recommandé de consommer de l'ail dans certains troubles digestifs, comme:

  • Hyperacidité gastrique

  • Gastrite chronique

  • Ulcére de l'estomac

  • Ulcère du duodénum

Il est également déconseillé dans les cas suivants:

  • Si sa consommation déclenche une vision trouble ou une mauvaise haleine systématique qui persiste.

  • Transpiration malodorante sous les aisselles

  • Yeux secs et vision trouble

L'ail est incompatible avec le miel (l'association déclenche des troubles digestifs)

Les mère qui allaitent leur bébé ne doivent pas consommer trop d'ail car il modifie le goût du lait maternel, ce qui peut déranger le bébé.

NUTRITION:

L'ail contient peu d'eau en comparaison des autres légumes (64%). Il ne comprend presque pas de lipides mais il est riche en glucide (27%) complexe et simple. Il apporte beaucoup d'acides aminés soufrés (cystéine, méthinine) qui font souvent défaut aux légumineuses.

Utilisations:

L'ail peut être consommé cru, cuit, grillé, sauté, boulli ou en jus.

Pour bénéficier des propriétés médicinales de l'ail, il faut le consommer le plus cru possible. La chaleur détruit les composés soufrés qui sont à l'origine des plus interessantes vertus médicinales.

Le vinaigre des 4 voleurs:

Il doit son nom curieux aux 4 voleurs qui l'utilisèrent pour dévaliser sans risques les pestiférés lors de la grande peste de 1720 à Marseille, et qui firent ainsi la preuve de son efficacité dans la lutte contre les maladies contagieuses. Il fut inscrit au Codex dès 1748, et vendu longtemps en pharmacie comme antiseptique naturel d'usage externe. Son utilisation au cours des siècles a permis de lui découvir de très nombreuses vertus.

Il est indiqué pour la désifection, la décontamination, le nettoyage des plaie. Il sert à se protéger des infections, à nettoyer et à tonifier l'épiderme. Il est aussi utilisé pour assainir la chevelure contre les pellicules et les poux.

Attention: son usage est externe, par voie orale cette préparation est toxique.

Recette:

  • 20 g de grande absinthe (Artemisia absinthium)

  • 20 g de petite absinthe (Artemisia pontica)

  • 20 g de thym (Thymus vulgaris)

  • 30 g d'ail (Allium sativum)

  • 40 g de romarin (Rosmarinus officinale)

  • 40 g de sauge (Salvia officinale)

  • 40 g de menthe (Mentha piperita)

  • 40 g de rue fetide (Ruta graveolens) il est possible de l'omettre

  • 40 g de lavande (Lavendula vera)

  • 5 g d'acore aromatique (Acorus calamus)

  • 5 g de cannelle (Cinnamomum zeylanicum)

  • 5 g de girofle (Syzygium aromaticum)

  • 5 g de muscade (Myristica fragrans) 

Laisser macérer dix jours (au soleil si possible) dans 2,5 litres de vinaigre de cidre. Passer en pressant bien le jus dans les plantes. Ajouter 10 g de poudre fine de camphre naturel à dissoudre préalablement dans un peu de vinaigre. Conserver au frais et à l'abri de la lumière.

La pommade du diable:

Appelée également moutarde du diable, cette recette fut très utilisé dans le passé pour guérir, cicatriser ou désinfecter et aseptiser les plaies et toute sorte de petits ou grands bobos.

La recette est très simple, il suffit de presser ou de bien écraser une tête ou une demi-tête d'ail épluchée et dégermée avec de l'huile d'olive et de la graisse animale de façon à obtenir une pâte épaisse et « tartinable » sur une plaie, un furoncle ou un simple bouton.

Cette pomade risque de picoter un peu car l'action de l'ail alliée à la graisse et à l'huile d'olive est puissante mais elle élimine et guérit en très peu de temps entre autres les furoncles, les abcès ou les vilains boutons.

CULINAIRE :

Soupe à l' ail traditionnelle
Ingrédients (4 personnes):

  • 6 gousses d'ail
  • 50g de lard de poitrine demi-sel
  • 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive
  • 50g de carottes
  • 50g de navets
  • 50g de poireaux
  • 50g de pommes de terre
  • 1 branche de céleri
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 4 tranches de pain de campagne rassis

Placez le lard dans une casserole à feu doux, couvrez d'eau froide et portez à ébullition. Au bout de 5mn, égouttez le lard, épongez-le et coupez-le en petits dés.
Dans un faitout, à feu moyen, mettez l'huile d'olive et les dés. Laissez blondir quelques minutes.
Epluchez et coupez carottes, navets, poireaux, pommes de terre et céleri, avant de l'ajouter dans le faitout. Remuez et mouillez avec 1,5 litre d'eau.
Ajoutez l'ail, le thym et le laurier. Salez, poivrez. Couvrez et laissez cuire 45mn
Pendant ce temps, arrosez le pain avec l'huile.
Une fois le potage cuit, retirez les gousses avec une écumoire. Epluchez-les, écrasez-les et tartinez le pain avec.
Placez une tartine dans chaque assiette et versez la soupe passée dessus.

Liqueur d'ail:

Dans une bouteille d'un litre, piler 1/3 d'ail et ajouter 2/3 d'alcool. Faire séjourner au soleil pendant 15 jours.

Cure de 2 à 3 gouttes dans un verre d'eau chaude avant le déjeuner. On augmente jusqu'à 25 gouttes puis on rediminue. Plusieur fois par ans.

Vin blanc à l'ail: Piler 2 ou 3 gousses dans du vin blanc, laisser macérer quelques jours et prendre une cuillérée tous les matins avant le petit déjeuner.

AU PAYS DES RÊVES:

La présence d'ail dans les rêves veux dire que vous êtes exessivement sévère dans vos jugements, vous manquez souvent de diplomatie, car l'agressivité qui sommeille au fond de vous engendre la difficulté à établir des relations paisibles avec vos semblables.

 

TRUCS ET ASTUCES:

Pour faire disparaître la mauvaise haleine après avoir mangé de l'ail, il faut mâcher longuement puis avaler du persil, 1 ou 2 grains de café ou encore plusieurs graines de cardamome. Le fait d'enlever le germe le rend plus facile à digérer.

Insecticide pour la maison ou la terrasse

    Préparer un bol de thé fort à l'ail et déposer sur la table pour chasser les moustiques

Insecticide corporel contre moustiques et insectes  
    1. peler et émincer 10 caieux d'ail
      laisser macérer 10 jours dans 2 t (250 ml.) d'huile d'olive enduire le visage, le cou, les bras et les jambes.
       
Insecticide pour les plantes
    1. peler et émincer une tête d'ail complète
      laisser macérer 24 heures dans 2 t. (250 ml) d'huile minérale
       
    préparer la solution suivante: 
    • 2 tassses.d'eau
      2 c. à t. d'huile d'ail
      2 c. à t. de savon
Insecticide pour votre animal préféré contre les mouches et les tiques
    1. Utiliser la recette de l'insecticide corporel .
      Mettre dans un vaporisateur et pulvériser légèrement le coussin ou la niche de l'animal
En promenade !
Les serpents, comme les vampires n'aiment pas l'odeur de l'ail !! Si vous vous promenez à la campagne ou dans des endroits ou vous êtes susceptible de rencontrer des vipères ou autres reptiles, voici un petit truc.
Il suffit de frotter chaussures ou bottes avec des gousses d'ail épluchées, l'odeur d'ail ferra fuir les serpents les plus récalcitrants.



BIBLIOGRAPHIE:


La Diététique Chinoise: Christophe Labigne

L'ail saveurs et vertus: Martina Krcmar

Les huiles essentielles pour votre santé: Guy Roulier

Semence de Kokopelli: Dominique Guillet

Soigner le jardin par les plantes: Philippe Delwiche

Guide des plantes médicinales: Dr G. pamplona-Roger

Ces aliments qui nous soignent: Philippe Sionneau, Josette Chapelet

Le poireau préfère les fraises: Hans Wagner

Le dictionnaire des rêves et de leurs symboles: Livia Caron

 

 

 


12/10/08

FredoBio

Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss