Vatagna

Les Amaranthes à feuilles 

Fredobio | Dimanche 13 Novembre 2005 | Commentaires [2] | Bookmark and Share

Amaranthus

Classification botanique

L'Amaranthe à feuilles fait partie de la Famille des Amaranthaceae et de la Tribu des Amarantheae. Le genre Amaranthus comprend environ 87 espèces connues qui se répartissent principalement en Amérique et Eurasie.

Il existe trois types d'amaranthe à feuilles:

- Les espèces cultivées issues des centres de diversité de l'Amérique centrale et du Sud: Amaranthus hypochodriacus, Amaranthus cruentus et Amaranthus caudatus. Les variétés à graines blanches, jaunes ou rose sont considérées comme des amaranthes à grains mais elles peuvent être cultivées pour leurs feuilles tout aussi bien.
Les variétés à graines noires sont plus particulièrement cultivées pour leurs feuilles.

- Les espèces cultivées issues des centres diversité asiatiques telle que Amaranthus tricolor. Elles ne sont cultivées que pour leurs feuilles et ne produisent que peu de graines, le long de la tige.

-Les amaranthes sauvages dont il existe une soixantaine d'espèces et qui sont consommées par les peuples des tous les continents.

Pollinisation:

Les amaranthes sont des plantes allogames auto-fertiles. Il semble que 5 à 30% des plantes soient pollinisées par le vent et parfois par des insectes. Les autres plantes sont auto-fécondées. Elles produisent des fleurs mâles et femelles sur la même plante.
Afin d'éviter toute hybridation naturelle entre des variétés de la même espèce, et parfois même des espèces différentes, il est conseillé d'isoler toute variétés d'amaranthes à feuilles ou à grains de quelques centaines de mètres à un kilomètre.
Cette distance peut être grandement réduite lorsqu'il existe des barrières végétales naturelles ou cultivées à dessein telles que des plantations de maïs, de quinoas, de tagètes nématocides ou de sorghos.

Production de semences:

La récolte des graines peut se faire progressivement, au fil de la maturation, en secouant les pannicules dans un grand sac en papier. On peut également couper la tige et mettre toute la plante à sécher la tête en bas au dessus d'une toile dans un endroit sec, ventilé et ombragé. Il faut ensuite battre les pannicules afin de permettre aux semences de se libérer.
Les semences d'amaranthes ont une durée germinative moyenne de 10 ans.

Au jardin:

Il est conseillé de semer les amaranthes lorsque la terre est bien réchauffée, à savoir dans la plupart des régions de la mi-mai au début juin.
En raison de l'extrême petitesse des graines et de l'ampleur considérable que prennent les plantes à maturité, il est nécessaire de prêter grand soin aux semis.
Au Mexique, certains jardiniers, répétant les gestes des leurs ancêtres Aztèques, sèment en tirant un petit balais, accroché à leur bras, afin de recouvrir le semis très légèrement d'un peu de terre. Il est recommandé, lorsque les jeunes plants ont atteint 10-15 cm, de les éclaircir.

Il est de loin préférable de semer l'amaranthe en clayettes et en pépinière; les jeunes plants doivent être repiqués au stade des deux premières feuilles en godet individuel.
Il est ensuite, impératif de les repiquer au jardin lorsqu'ils ont une douzaine de centimètres de hauteur.
Attention, L'Amaranthe à feuille peut atteindre plus de 3 mètres de haut.

Travailler avec la lune: Il faut semer et travailler l'Amaranthe à feuille lorsque la lune est devant une constellation d'eau (Cancer, Scorpion et Poissons), l'activité de la plante favorise les feuilles. Ce sont des périodes utiles pour développer les organes foliaires.
Récolter en lune montante ( récolte des parties aériennes).

Nutrition:

Les feuilles d'amaranthes sont une excellente source de carotène, de fer, de calcium, de protéines, de vitamine C et autres oligo-éléments. Peut calorique (42 Kcal/100g).

Dans les feuilles d'amaranthes, il y a 3 fois plus de vitamine C, 10 fois plus de carotène, 15 fois plus de de fer, et 40 fois plus de calcium que dans les tomates.

Prenons l'exemple de l' « Amaranthus palmeri », largement consommée par les peuples Yaqui, Papago et Pima du désert de Sonora en Amérique. Elle contient trois fois plus de calories, 18 fois plus de vitamine A, 13 fois plus de vitamine C, 20 fois plus de calcium et 7 fois plus de fer que les feuilles de laitues.

Culinaire:

Recettes:

Soupe d'Amaranthe aux petits Pois:

3 poignées de feuilles d'amaranthe, 70 g de beurre, 1 oignon, 1.5 l de bouillon de volaille, ciboulette, 150 g de petits pois, 10 cl de crème fraîche, ½ c. à café de sel et poivre.

-Faire fondre l'oignon finement ciselé dans le beurre puis ajouter l'amaranthe et le bouillon de volaille.

-Laisser mijoter 20 min.

-Ajouter les petits Pois et refaire cuire quelques minutes.

-Ajouter la crème fraîche et mixer, assaisonner.

-Au moment de servir, parsemer de ciboulette et déguster !!

Galettes d'Amaranthe saumonées:

200 g d'amaranthe, 2 échalotes, 3 c. à soupe de crème, 3 pommes de terre, 1 oeuf, 1 c à soupe de farine, 500 g de darnes de saumon, 15 cl de fumet de poisson, le jus d'1/2 citron, sauce, sel, poivre.

-Préparer la sauce avec dans une casserole, le fumet de poisson, la crème, les échalotes et 50 g d'amaranthe hachée.

-Laisser cuire 5 min, ajouter le jus de citron. Tenir au chaud.

-Râper les pomme de terre, hacher menu l'amaranthe restante, verser dans une jatte, casser l'oeuf, ajouter la farine, le sel, le poivre et bien mélanger.

-façonner 12 petites galettes minces. Faire cuire chacune d'elle dans une poêle huilée (5 min chaque face)

-Tailler le saumon en dés de 3 cm et le faire revenir au beurre, 1 min par face.

-Servir ensemble galettes et saumon, napper de sauce.


Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

2 Commentaires

Posté par: hidden5, le Mardi 06 Avril 2010 à 15h41

Vos textes sont tirés du livre Semences
de kokopelli, il faudrait peut-être
l'indiquer non?

Posté par: FredoBio, le Mardi 06 Avril 2010 à 21h57

Les infos que je prend pour écrire les articles viennent des ouvrages qui sont cités dans la rubrique "documentation".

Nous somme membre de Kokopelli et fier de l'être, l'ouvrage de Dominique Guillet est ma bible, entre autre. Je prend donc des infos de cet ouvrage comme j'en prend dans d'autres !!

Dans chaque article il n'est pas forcément précisé la bibliographie, ce qui devrait être fait évidement!

Maintenant, ou les gens vont voir dans la faneuse rubrique ou je tire mes informations étant donné que je n'ai pas le temps de mettre dans chaque article d'ou je tire mes infos ni de mettre a jour les articles qui date de 4 ou 5 ans, ou encore on met le site hors ligne !! ou on peut aussi stopper l'association étant donné qu'il n'y a pas de bénévole et je commence a être vraiment fatigué !

Il y a plein de chose a faire et d'autres qui aurait du être faite et qui ne le sont pas !!

Un autre avis Mr hiddens5 ? ?

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss