Vatagna

La Bourrache 

Fredobio | Lundi 30 Janvier 2006 | Commentaires [0] | Bookmark and Share

Borago Officinalis

Classification botanique:

Plante herbacée de la famille des Borraginacées, pouvant atteindre 30 à 70 cm de haut. La plante entière est recouverte de petits poils rudes et blancs. Ses fleurs sont très attirantes, à 5 pétales, de couleur bleue, violette ou blanche.
Originaire d'Asie, elle est cultivée en Europe et en Amérique.
La bourrache officinale est commune dans toute la France, ou on la trouve au bord des chemin ou sur les terrains abandonnés. Provenant de pays plus orientaux, elle s'est échappée des jardins ou elle était cultivée pour ses propriétés culinaires et elle a depuis collinisée l'Europe. C'est une vivace aux fleurs d'un bleu profond qui peut-être utilisée dans un massif ornemental.

Histoire:

Dans la langue celtique, bourrache signifie « courage ». Jadis on en faisait une boisson enivrante, et le grand poète Homère l'appelait « vin qui rend oublieux ». Dans les temps médiévaux, la bourrache ornait les étriers des croisés partant pour Jérusalem.
La Quintignie, le jardinier de roi Louis XIV, la considérait comme un légume vert exquis, et lui accorda une place une place de choix dans le jardin royal, à coté d'autre plantes dépuratives.

Au jardin :

Tige : velue, creusée, succulente, ramifiée
Feuilles : ovales, pointues, alternes, couvertes de poils raides, atteignant 10 cm de long pour 3.5 cm de large
Fleurs : cinq pétales d'un bleu intense, disposés en étoile, colonne d'étamines pourpres, fleur atteignant 2.5 cm de large, en grappes retombantes d'avril à octobre et jusqu'en novembre.
Graines : noires.

Semis clair en pleine terre au printemps, de préférence en situation ensoleillée et sur un sol sablonneux. La plante s'adapte cependant à l'ombre et en sol humide. Espacement des plants de 25 à 30 cm. La bourrache s'ensemencera naturellement au cours de la saison et fleurira jusqu'en novembre si le jardin est abrité et l'automne doux.

-Elle protège les choux des chenilles voraces de la piéride, et éloigne les limaces.

Phytothérapie:

La plante entière contient beaucoup de sel minéraux, notamment du nitrate de potassium, ainsi que des composés calciques et siliciques. Elle est également riche en mucilages et en flavonoïdes. Elle possède notamment trois remarquables propriétés:

- Sudorifique (surtout les fleurs): elle favorise la production de la sueur, qui permet d'éliminer les impuretés et les résidus métaboliques qui circule dans le sang. C'est pourquoi elle est utile contre les maladies infectieuses et fébriles en général (rougeoles, varicelle, scarlatine etc.).Grâce à son action expectorante, elle est tout particulièrement indiquée en cas de bronchites aiguës, catarrhes bronchiques, grippes et rhumes. En infusion.

- Diurétique: elle augmente la production d'urine et l'élimination de l'urée, de l'acide urique et d'autres substances résiduelles. Aussi convient-elle à ceux qui souffrent de goutte, d'arthrite ou de néphrite (inflammation des reins). On utilise le jus frais.
L'association de ses effets sudorifique et diurétique fait de la bourrache un excellent dépuratif du sang. Le meilleur moment pour cueillir et utiliser les feuilles est précisément le printemps, lorsque les cures dépuratives donnent les meilleurs résultats.

- Émolliente et anti-inflammatoire (elle désenflamme la peau et les muqueuses), grâce à sa teneur en mucilage et aussi en prostaglandines. On l'applique par voie externe sous forme de cataplasme pour soulager les douleurs de la goutte et faire mûrir furoncles et abcès. On obtient d'excellent résultats lorsqu'on l'applique sur les eczémas et les brûlures légères.

L'utilisation de l'huile de bourrache:

- Hypolipémiante: elle est très riche en acide linoléique (un acide gras polyinsaturé). Cette huile présente donc des effets hypolipémiants (elle fait baisser le taux de cholestérol).

- Régulatrice hormonale: elle agit aussi comme régulatrice du système hormonal et comme normalisatrice des cycles en cas de dysménorrhée (troubles des règles).

Préparation:

- Infusion de 30 à 40 g de fleurs et/ou feuilles par litre d'eau. Filtrer pour en éliminer les petits poils et sucrer avec du miel si on le souhaite. Lorsque l'on veut obtenir une prédominance de l'effet sudorifique, il faut employer surtout les fleurs. En prendre 3 à 5 tasses par jour.

- Jus frais de ses feuilles avant la floraison, comme dépuratif de printemps. Pour cela, les piler et les presser dans un linge en coton, ou les passer à la centrifugeuse. Boire un verre de jus fraîchement pressé, tous les matin à jeun. On peut l'associer au jus d'autres plantes dépuratives.

- Huile de graines: Il existe des préparations sous forme de capsules. En prendre 75 à 150 mg, 3 fois par jour.

Cataplasmes de feuilles pillées, qu'on applique sur les parties affectées. Les feuilles peuvent être crues ou ébouillantées. Dans ce dernier cas, la cataplasme est appliqué chaud, ce qui facilitera la maturation des furoncles et des abcès.

Attention : L’utilisation de cette plante présente des risques d’irritation cutanée et d’allergie. Certaines variétés sont susceptibles d’endommager le foie.

Culinaire :

-Les jeunes feuilles parfument boisson fraîche à la menthe ou cocktails.
-Les feuilles, une fois une fois hachées, font une excellente farce à ravioles.
-Les feuilles sont également appréciées crues en salade, ou cuites, accompagnées de pommes de terre ou d’autres légumes.
- La bourrache peut aromatiser le yogourt, le fromage à la crème ou les vinaigrettes. Elle est une excellente source de vitamine C, de vitamine A, de potassium et de fer.

Soupe à la bourrache et à la betterave

Préparation : 5 min
Cuisson : 10 min
Temps total : 15 min

Pour 4 personnes :

- 1 cuillère à soupe de beurre doux
- 1 oignon émincé
- 120 g de feuilles de bourrache
- 5 feuilles de betterave
- 500 g de pommes de terre pelées coupées en rondelles
- 75 cl d'eau
- 20 cl de crème de soja
- fleurs de bourrache (pour la déco)

Feuilles de Bourrache farcies:

15 feuilles de bourrache, 1 grosse poignée de mis de pain, 2 c. à soupe de bouillon ou d'eau, 1 gousse d'ail, 2 oeufs, fines herbes, 100 g de viande hachée, 2 oignons, 1 noix de beurre, assaisonnement.

-Ébouillanter les grandes et jeunes feuilles de bourrache pendant 30 seconde dans de l'eau salée. Égoutter.
-Préparer la farce: faire fondre dans le beurre les oignons émincés, ajouter la viande hachée, faire revenir, assaisonner.
-Sortir du feu, ajouter la mie de pain émiettée, les fines herbes, l'ail émincé et les oeufs battus.
-Poser les feuilles à plat, nervures en dessous. Mettre un petit tas de farce dans chacune d'elles, refermer en formant un rouleau; ficeler.
-Les ranger ensuite dans un plat à four beurré, arroser du bouillon et parsemer quelques noix de beurre.
-Couvrir d'une feuille de papier d'aluminium et faire cuire 30 min à four chaud.

Avec un petit vin de Gascogne, un madiran.

Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss