Vatagna

Les purins à base de plantes 

FREDOBIO | Mardi 11 Janvier 2005 | Commentaires [0] | Bookmark and Share

l’Ortie (Urtica dioica)

Propriété : prévention des maladies cryptogamiques, lutte contre les pucerons et stimulation de la croissance.
A utiliser dilué.
900 g à 1 kg de plantes fraîches, non montées à graines, dans 10 litres d’eau de pluie. Laisser macérer 1 à 2 semaines, filtrer et avant utilisation, diluer a 20 %. Stoker à l’abri de la lumière et de la chaleur.
(Le purin d’ortie inquiète les fabricants de produits chimiques à un point tel qu’ils tentent d’en interdire la vente, sous prétexte qu’il n’existe pas d’homologation ! Une preuve de son efficacité).

*La Consoude (Symphitum peregrinum)

Fertilisant, il se conserve plusieurs mois, et s’utilise non dilué.
Action phytosanitaire indirecte. En renforçant l’état de la plante, il
permet de la rendre plus résistante aux attaques des parasites et des maladies.
Action fertilisante : riche en azote, en potassium et en oligo-éléments, c’est un excellent activateur de croissance pour les plantes potagères.
700 g à 1 kg de feuilles dans 10 litres d’eau. Macération de 3 semaines à 1 mois.

*la Rue (Ruta graveolens)

Insecticide, contre les attaques des pucerons, tous les 3 jours.
A utiliser dilué.
800 à 900 g de plants de rue dans 10litres d’eau. Macération de 10 jours. Diluer à 20 %.
*le genêt à balai (Cytisus scoparius)

Action répulsive contre certains papillons. Ce purin se conserve plusieurs mois et il est utilisé non dilué. Il est également efficace sur les larves.
Couper 3 ou 4 branches de genêt en petits morceaux et les faire macérer dans 10 l d’eau pendant 3 semaines.

*la fougère aigle (Pteris aquilina)

Insecticide et insectifuge, la plante semble être efficace aussi contre
les limaces. S’utilise non dilué. Il est efficace contre les pucerons
verts, les pucerons noirs et les pucerons lanigères, les acariens et
les mineuses.
Macération de 850 à 900 g de feuilles dans 10 litres d’eau pendant 12 jours.

*le Sureau noir (Sambucus nigra)

Action phytosanitaire : pulvériser le purin non dilué sur le feuillage
des plantes. Il est particulièrement indiqué pour lutter contre les
puces de terre, ou altises, les pucerons, les thrips et les noctuelles.
Hachez 800 g à 1 kg de feuilles, tiges, de fleurs et de fruits dans 10 litres d’eau pendant 2 ou 3 jours.

*la tomate (Lycopersicon esculentum)

A utiliser non dilué, pulvériser sur les plantes en espaçant les applications de 4 ou 5 jours jusqu’à disparition des parasites.
Efficace contre les pucerons et les altises ; appliqué en prévention contre les altises, la piéride du chou et la teigne du poireau.
Hacher très finement 800 g à 1 kg de feuille et de tiges et laisser macérer 2 à 3 jours.

*l’Absinthe (Artemisia absinthium)

A utiliser non dilué en pulvérisation tous les 15 jours à partir du
printemps, contre les altises, les chenilles, les pucerons, les loches,
les escargots et les limaces.
Macération de 2.5 à 3 kg de feuilles et fleurs dans 10 litres d’eau pendant 10 à 12 jours.

*La lavande (Lavandula angustifolia)

Préparation : 1 kg de lavande à macérer dans 10 litres d’eau. Filtrer et conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière, dans un contenant bouché. Utiliser dilué à 20 %.
Action phytosanitaire : arrosez les pieds des plantes pour faire fuir
les fourmis, ou traitez préventivement et curativement contre les
pucerons, en pulvérisant le feuillage.

*Le noyer (Juglans régia)


Préparation : hacher 1,5 kg de feuilles fraîches ou 200 à 250 g de
feuilles sèches de noyer. Faire macérer dans 10 l d’eau, filtrer et
conserver dans un récipient bien fermé, à l’abri de la chaleur et de la
lumière.
A utiliser non dilué.
Action phytosanitaire : pulvériser sur les plantes attaquées par les
pucerons et les chenilles, en renouvelant les applications tous les 2
ou 3 jours, jusqu’à disparition des parasites.

*La prêle (Equisetum arvense)

Préparation : faire macérer 200 à 250 g de plantes fraîche, hachées
finement, ou 50g de plantes séchées, réduites en poudre, dans 10 litres
d’eau pendant quelques jours. Filtrer et utiliser non dilué.
Elle a des propriétés fongicides, grâce à sa forte teneur en silice.
Elle s’applique sur toutes les plantes du jardin, ornementales,
fruitières, potagères dans la lutte contre les principales maladies
fongiques : oïdium, mildiou, rouille, tâches brunes, moniliose, cloque
du pêcher.

Les purins dégagent une odeur forte, désagréable. Pourtant, ne
couvrez pas les récipients, car leur maturation doit se faire à l’air



Quelques précautions utiles :


*Pour la confection de ces solutions, évitez d’utiliser de l’eau du robinet, trop riche en chlore, qui contrarie le mode d’action des préparations. Dans la mesure du possible, employez de l’eau de pluie.
*Délaissez les récipients en métal, pour la préparation mais plus encore pour la conservation, et préférez les contenants en matière plastique.
*Bien entendu, cueillez des plantes saines pour confectionner ces recettes.
*Evitez de pulvériser par temps de pluie ou les jours de vent, et quand le soleil est trop fort. Intervenez plutôt le matin ou en fin de journée, les jours calmes, et renouvelez les traitements à trois reprises au moins.

Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss