Vatagna

Raconte-moi les algues 

FredoBio | Samedi 16 Juin 2007 | Commentaires [3] | Bookmark and Share

On ne peux pas parler de nutrition sans parler des algues alimentaires. Je suis loin d'être un spécialiste en algue et comme la plupart des gens, j'en consomme très peu !! L'europe est à la traine avec seulement 4 % de la consommation mondiale.

On va étudier tout ça ensemble.

Histoire:

Ce furent les premiers être vivants à apparaître sur terre il y a 3 à 4 milliards d'année, les algues bleues, micro algue appelées cyanobactéries. La célèbre spiruline est une de celles-là.

La photosynthèse a permis la création de notre couche d'ozone. Le gaz carbonique fut transformé en oxygène, ce qui a entraîné l'apparition des algues vertes, brunes et rouges. Seulement ensuite vinrent les végétaux de la terre, dignes descendants de ces végétaux de la mer.

  • Platon avait découvert les vertus de l'eau de mer: « la mer lave tous les maux des hommes ».

  • Les Vikings emportaient toujours des algues lors de leurs folles épopées.

  • Les guerriers celtes et romains utilisaient la dulse. On en retrouve dans les tombeaux des empereurs.

  • Les japonais les utilisent depuis au moins 10 000 ans

  • Au XVII éme siècle la Hongrie et l'Autriche utilisaient l'algenbrott, sorte de pain aux algues pour lutter contre le goitre.

  • Les Aztèques cultivaient déjà la spiruline il y a plus de 500 ans.

Sans le savoir, nous consommons tous les jours des algues sous forme d'aditifs alimentaires, E 400, 401, 405, 406, 407:

E 400: Acide alginique. Epaississant, gélifiant et agent d'emrobage d'origine naturelle dérivé d'algues brunes lavées et broyées. Leur pulpe est ensuite traitée chimiquement. Dans le cas d'une trop grande consommation, cet additif pourrait avoir un effet laxatif et diminuer l'absorption intestinale de certains minéraux. Considéré comme inoffensif.

E 401: Alginate de sodium. Additif dérivé du E 400.

E 405: Alginate de propane-1, 2-diol. Cet additif, dérivé du E 400 contient aussi du propylène glycol qui en grande quantité pourrait provoquer des troubles hépatiques. Chez des animaux de laboratoire, cet additif a diminué l'assimilation des minéraux et des vitamines. Ce qui est inquiétant car le E 405 est largement utilisé dans de nombreux aliments pour nourrissons et jeunes enfants.

E 406: Agar agar: Epaississant et gélifiant obtenu à partir d'algues rouges, inoffensif et non toxique. Mais il est déconseillé d'en consommer en trop grande quantité car cela pourrait provoquer des ballonnements, une mauvaise absorption de certains minéraux, des diarrhées et certaines allergies. Il est souvent utilisé pour les confitures.

E 407: Carraghénanes. Epaississant et gélifiant d'origine naturelle et dérivé d'algues rouges. Utilisé depuis très longtemps, cet additif était considéré comme inoffensif. Mais en 1969, des études ont démontré que cet additif pouvait provoquer chez les animaux des ulcères dans le gros intestin, le passage de sang dans les urines et un ralentissement de la croissance. Cet additif pourrait aussi provoquer des allergies, affaiblir le système immunitaire et a fortes doses, diminuer l'assimilation des minéraux essentiels.

Donc consommer des algues, oui! Des additifs alimentaires (même à base d'algues) avec précaution !!

Il est interessant d'utiliser l'agar agar (pas en tant qu'additif, mais celui que l'on trouve en magasin Bio) pour remplacer les gels, gélatines d'origine animale ou crèmes dan sles préparations, gâteaux gelées et confitures.

De quoi sont faites les algues?

Composition moyenne d'une algue marine:

Fibres

35 %

Minéraux

25 %

Protéines

20 %

Glucides

18 %

Lipides

2 %

L'iode:

Il y a dans le monde un million de personnes souffrant de goitres donc de carence en iode, en général. 20 millions de personnes souffriraient de trouble mentaux et thyroïdiens.

L'iode régule les fonctions hormonales de la thyroïde.

Les algues en contiennent beaucoup plus que l'eau de mer elle même. Elles sont plus efficaces que les médicaments et le sel iodé dans ce domaine. Les algues dynamisent notre immunité, augmentent notre résistance au stress et à la dépression et contribuent à notre équilibre psychologique.

150 mg d'iode sont conseillés par jour, soit quelques grammes secs d'algues.

Mais attention au risque de surdose.

Les personnes hyperthyroïdiennes doivent d'en abstenir.

Les minéraux communs et rares:

  • Le wakamé et d'autres algues contiennent 20 fois plus de calcium que le lait, avec de bonnes doses de potassium et de magnésium qui aident ainsi à son assimilation, dans un terrain alcalin favorable.

  • La laitue de mer contient 2 fois plus de fer que le germe de blé réputé pour sa richesse.

  • Les algues contiennent 5 à 10 fois plus de magnésium que le germe de blé.

  • Le wakamé contient 4 fois plus de fer que les épinards.

Les protéines:

La qualité des protéines des algues alimentaires vient du fait de leur forte concentration (25 à 35 %), donc nettement supérieure à celle de la viande, du poisson et du soja. Le Nori en contient 50 % et la spiruline 70 %.

Les algues rouge en sont plus riche que les algues vertes. Ce sont les algues brunes qui en sont le moins riche.

30 g d'algues comme nori ou dulse apportent autant d'acides aminés que 100 g de viande.

Les lipides:

Les algues ne contiennent que 2 à 3% de graisses. De plus, ces lipides sont des acides gras polyinsaturés, les oméga 6 et 3, célèbre pour tant de bienfaits au coeur, aux veines et artères, au cerveaux, à la peau, etc.

Les fibres:

Elles font partie des glucides. Celles-ci facilite le transit intestinal. Elles ralentissent l'absorption du sucre dans les intestins. De ce fait, elles font baisser l'index glycémique du bol alimentaire.

Ces fibres sont aussi efficaces contre la paresse intestinale, laquelle peut être source de bons oméga3 absorbés sans résultat. Tout en étant pauvres en calories, elles apportent de l'énergie et sont « coupe-faim ».

Les vitamines:

On ne trouve que très peu de vitamine B12 dans les végétaux, sauf dans les algues tel que l'algue Nori et kombu qui en sont très riche.

On trouve jusqu'à 45 000 UI (unités internationales) de bétacarotène pour 100 g de certaines algues. L'organisme les transforme en vitamines A selon ses stricts besoins.

100 grammes par jour d' algues fournissent la quantité optimale de vitamines A.

L'orange, si renommée pour fournir des vitamines C, en contient moins que la laitue de mer, laquelle rend alcalin le terrain de notre corps, alors que l'orange, comme la tomate, l'acidifie beaucoup trop.

Les algues vertes sont les plus riches en vitamine C, les brunes en vitamines C et E et les rouges en vitamines A.


Pour 100g

A (UI)

B1 (mg)

B2 (mg)

Niacine (mg)

C (mg)

B6 (mg)

B12 (µg)

Acide Folique (µ)

Nori supérieure

44,5

0,25

1,24

10

20




Laitue de mer Ulva

960

0,06

0,03

8

10


6,3

11,8

Ao-Nori Enteromorpha

500

0,04

0,52

1

10


1,3

42,9

Aramé Bicyclia

50

0,02

0,02

2,6





Kombou Laminaria

430

0,08

0,32

1,8

11

0,27

0,3


Iziki fusiforme

150

0,01

0,2

4



0,57

21,8

Wakamé pinnatifida

140

0,11

0,14

10

15




Tomate

0,08

0,03

0,3

20

0,11


28


Epinard

0,12

0,3

1

100

0,18


140


Pommes

0,02

0,03

0,2

5

0,03


5


Chou

0,05

0,05

0,2

44

0,16


90


 

Les acides alginiques et les mucilages:

Certaines algues en contiennent de façon significative. Ils se combinent aux métaux lourd: plomb, mercure, cadmium, et déchets de la mer pour les expulser vers les selles.

Les Allemands, lors de l'invasion catastrophique de Tchernobyl, consommèrent beaucoup d'algues pour absorber la radio-activité.

L'iode naturel est utile à la thyroïde. Il s'y dépose, empêchant l'iode radioactif de faire de même.

M. Watanabe, chercheur japonais, a découvert en 1998 que certaines espèces inhibent les effets de la nicotine. D'autres études médicales nombreuses ont observé le rôle des algues dans la décontamination aux rayons X ou produits radioactifs.

Les effet anti-oxydants des algues:

Les algues contiennent de nombreux principes anti-oxydatifs, dont les célèbres MMA (methyl mathacrylate) tant recherchés, les polyphénols et les vitamines C et E. Les cancers et diabètes et toutes les maladies liées aux stress oxydatif y trouve là grand bénéfice.

  • Accroissement des défenses naturelles

  • Amélioration des échanges cellulaires

  • Apport des minéraux, oligo-éléments, acides aminés, vitamines manquantes

  • Augmentation de l'énergie vitale

  • Elimination renforcée des déchets

  • Rétablissement de fonctions organiques désactivées par les carences

  • Stimulation du métabolisme

  • Remise en ordre générale

Des fournisseurs champion de magnésium !!

L'apport journalier recommandé est de 0,3 g par kg de poids.

Aliment

Teneur en magnésium en mg pour 100 g

Algues marines

2500

Cacao en poudre

550

Germe de blé

400

Pois cassé sec

300

Noix de cajou

270

Amande sèche

255

Escargot

250

Noix du Brésil

230

Arachide

175

Noisette

150

Flocon d'avoine

148

Jus de raisin

145

Haricot blanc sec

140

Noix

130

Cassis frais

100

Figue sèche

75

Farine de blé

70

Datte

65

Abricot

65

Noix de coco

6

Liste des algues les plus utilisées:

Les algues brunes:

  • Aramé (Non autorisé en France)

  • Fucus

  • Goémon noir

  • Hiziky ou Iziki (Non autorisé en France)

  • Kombu bretonne (ou Kombou)

  • Kombu royale (ou Kombou)

  • Spaghetti de mer

  • Wakamé

Les algues rouges:

  • Agar agar

  • Carragheen

  • Dilsea

  • Dulse

  • Nori

Les algues vertes:

  • Ao-nori

  • laitue de mer

Les algues bleues vertes:

  • Nostoc commune

La spiruline, la chlorella et l'odontella sont des algues classées un peu à part, souvent trouvé en compléments alimentaires en gélule ou en poudre.

Nous y reviendrons en détail.

Le saviez vous?

Les algues apportent l'oxygénation de l'eau de mer par la synthèse chlorophyllienne et par cela, produisent 60 % de notre oxygène.

Valeur nutritionnelle des algues:


Pour 100 g

Eau

Pures protéines

Lipides

Hydrates de carbone

Fibres

Cendres/ minéraux

Algues bleues-vertes:

- Nostoc


10,6


20,9


1,2


55,7


4,1


7,5

Algues vertes:

- Laitue de mer

- Nori


15,2

3,7


23,8

20,7


0,6

0,3


42,1

61,5


4,6

7,2


13,7

6,6

Algues brunes:

- Aramé

- Iziki brune

- Wakamé

- Kombou


19,3

16,8

16

18


7,5

5,6

12,7

6,7


0,1

0,8

1,5

1,6


50,8

29,8

47,8

49,1


9,8

13

3,6

5,4


12,5

34

18,4

19,2

Algues rouges:

- Agar Agar:

- Gracilaria

- Chodrus crispus

- Nori inférieure

- Nori médiane

- Nori supérieure



12,9

16,1

13,4

11,1

11,4



7,9

11,2

29

34,2

35,6



0,05

2,6

0,6

0,7

0,7



58,4

54,8

39,1

40,5

39,6



3

2,4

7

4,8

4,7



17,8

14,2

10,9

8,7

8

Riz complet

Oeufs

Lait

Fromage

Chou

13,4

73,8

87,5

35,7

93

7,4

12,9

3,3

28,7

1,5

2,2

11,7

3,5

29,7

0,2

74,6

0,6

48


3,2

4

0

0

0

2,5



Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

3 Commentaires

Posté par: REGUSSE1945, le Mercredi 24 Juin 2009 à 19h09

Bonjour
le fortigiant a base d'algue iziki sont-ils toujours interdits en France et si oui, pourquoi ?
Merci

Posté par: FredoBio, le Samedi 27 Juin 2009 à 11h13

Il me semble qu'il est toujours interdit en France oui, mais pourquoi, ça c'est une bonne question. Il faudrait trouver la nouvelle réglementation concernant les algues.

Posté par: mystére, le Samedi 24 Avril 2010 à 03h53

Il apparait que l'algue iziky contient de l'arsenic, il est bizarre que les japonais en mange, et qu'ici en france rien.Pourtant les japonais sont constitués comme nous, enfin je crois. Ou alors c'est une algue qui n'interesse pas question financié

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss