Vatagna

attention Attention! Ne pas utiliser les plantes dans un but thérapeutique sans l'avis d'un médecin. Nous déclinons toutes responsabilités quant au mauvais usage des plantes. L'emploi en phytothérapie est à titre purement informatif.

Le psoriasis 

FREDOBIO | Mardi 11 Janvier 2005 | Commentaires [0] | Bookmark and Share

Cette dermatose est caractérisée par l’apparition en certains points du
corps (le plus souvent : coudes, genoux, cuir chevelu, pieds et mains),
de plaques squameuses, se détachant facilement et laissant apparaître
en dessous une peau érythrosique (de couleur rouge).
Responsable d’un grattage caractéristique, la maladie est volontiers
chronique, évoluant par des poussées. Son origine reste mystérieuse.
Cependant, certaines constatations peuvent être faites et divers
facteurs incriminés :

- Facteurs héréditaires : il existe des formes familiales dans
environ 1/4 des cas. Par ailleurs, on retrouve fréquemment dans la
lignée des troubles du type diabète, goutte u rhumatisme.

- facteurs infectieux : la maladie peut survenir après une angine à streptocoques.

- Facteurs métaboliques : diabète, goutte, mais aussi troubles lipides.

- facteur nerveux : un stress est souvent retrouvé à l’origine de la poussée psoriasique.

On utilisera des plantes de drainage cutané, pancréatique et rénal,
voire antirhumatismales ou hypolipémiantes, des plantes de
rééquilibration de la réponse organique au stress inducteur.
Un traitement de terrain particulièrement adapté au malade viendra à bout des formes chroniques.
La psychologie pourra être une aide dans certains cas.

Traitement général :

- Huile essentielle de lavande, de genièvre, de camomille : 1.5g de chaque.
Teinture mère d’arctium lapa, de Melissa officinalis, de ribess nigrum, de taraxacum dens leonis : 125 ml de chaque.
Huile de pépin de raisin : 125 ml.
45 gouttes de chaque flacon dans un grand verre d’eau, dix minutes avant les trois repas.



- Huile essentielle de lavande, 2g, d’oranger doux, 1g et de l’huile de pépins de raisin, 125ml.
Teinture mère d’arctium lappa, de viola tricolor, de betula alba et de ribes nigrum : 125 ml.
45 gouttes de chaque flacon dans un grand verre d’eau, dix minutes avant les trois repas.

- spécialité sédative à base d’aubépine, passiflore, valériane, mélilot, saule blanc, etc.

- poudre de prêle : 2 à 3 g par jour, aux repas.

Gemmothérapie :

- Cedrus libani jeunes pousses (macérât glycériné) D1, en cas de prurit : 60 gouttes par jour dans un peu d’eau avant les repas.

- Secale cereale radicelles (macérât glycériné) D1, en général : 60 gouttes par jour dans un peu d’eau avant les repas.

- Tillia tomentosa bourgeons (macérât glycériné) D1, en cas de facteurs
neuro- psychiques associés : 70 gouttes au coucher dans un peu d’eau.

Oligothérapie : suivant la diathèse.

- Le matin à jeun alterner, un jour sur deux : zinc cuivre ou zinc nickel cobalt et soufre.
Lithium : 1 dose chaque soir.
- Ou 1er matin : manganèse cuivre, 2ème matin : manganèse cobalt, 3ème matin : soufre. Chaque soir : lithium.
- Ou 1er matin : cuivre or argent, 2ème matin : soufre. Chaque soir : lithium.

Vitaminothérapie : Vitamine A suivant avis médical.

La thalassothérapie peut constituer un bon adjuvant thérapeutique.

Enfin, une infusion de drainage suivant la pathologie propre à chacun
ou, par exemple : fleurs de lavande, de pensée sauvage, de bourrache,
de mélisse, à parties égales.

Traitements locaux

- Savon ou shampooing à l’huile de cade.
- Pour les cheveux, il est parfois utile d’effectuer un décapage énergique, avec par exemple :
Acide salicyque : 2 g
Huile de cade : 10 g
Lanoline : 10 g
Vaseline : 10g
Appliquer deux ou trois fois par semaine, le soir. Mettre un bonnet
occlusif. Laver le matin avec un shampooing à l’huile de cade.

Diététique :

En général le régime sera hypoazoté, hypo sucré, sans graisses. On
éliminera surtout les excitants : alcools, café, épices, les graisses
saturées, la charcuterie, les plats en sauce. On insistera sur les
légumes et les fruits. Un jour de diète hybride par semaine, avec des
jus de fruits frais, sera profitable.

Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss