Vatagna

attention Attention! Ne pas utiliser les plantes dans un but thérapeutique sans l'avis d'un médecin. Nous déclinons toutes responsabilités quant au mauvais usage des plantes. L'emploi en phytothérapie est à titre purement informatif.

Phytothérapie: L'ail 

FREDOBIO | Mardi 11 Janvier 2005 | Commentaires [0] | Bookmark and Share

PROPRIETES ET INDICATIONS:

La plante entière, mais notamment le bulbe, contient de l'alliine (glucoside soufré), une enzyme (l'alliinase), des vitamines A1, B1, B2, C de de la niacine (vitamine du complexe B)

Hypotenseur (1, 2, 3, 4): Grand ami du système circulatoire, il est vivement conseillé aux malades qui souffrent d'hypertension, d'artériosclérose et aux cardiaques (angine de poitrine ou infarctus).

Fludifiant sanguin (1, 2, 3, 4):
l'ail s'oppose à la tendance excessive des plaquettes sanguines à
s'agglutiner en formant des caillots. Il contribue ainsi à augmenter la
fluidité du sang, c'est pourquoi il est recommandé aux personnes
souffrant de thrombose, d'embolie ou d'accident vasculaire par défaut d'irrigation sanguine.

Hypolipémiant (1 , 2, 3, 4): Il fait baisser le taux de LDL (mauvais cholestérol) dans le sang.

Hypoglycémiant (1, 2, 3, 4): L'ail normalise le taux de glucose dans le sang, les diabétiques et les obèses gagneraient à l'utiliser, ainsi que ceux qui ont des antécédents familiaux de diabète, à titre préventif.

Antibiotique et antiseptique général (1, 2, 3, 4): L'action
antibiotique de l'ail se remarque davantage quand il est pris cru.
Contrairement aux antibiotiques habituels, qui dépriment les défenses
contre les infections, l'ail les stimule (il régule la flore intestinale au lieu de la détruire)

Son utilisation est vivement indiquée:

Dans tous les types de diarrhées, gastro-entérites et colites

Dans les infections intestinales provoquées généralement par des aliments avariés (Salmonellose)

Dans la dysbactériose intestinale (altération de l'équilibre microbiens des intestins), souvent provoquée par l'utilisation d'antibiotiques.

Dans les dyspepsies de fermentation, qui produisent des flatulences dans le côlon.

Dans les infections urinaires (cystite et pyélonéphrite)

Dans les infections bronchiques.

Stimulant des défenses (1, 2, 3, 4): L'ail augmente l'activité des cellules de défense de l'organisme.

Vermifuge puissant (1, 2, 3, 4):

Tonifiant de l'organisme et dépuratif (1, 2, 3, 4): L'ail active les réactions chimiques du métabolisme et favorise les processus d'excrétion des substances de déchet.

Désintoxicant (1, 2, 3, 4): l'ail est particulièrement recommandé dans les traitements antitabac.

Préventif des tumeurs malignes (1, 2, 3, 4): Notamment des cancers digestifs

Anticallosités: On applique un morceau d'ail pilé sur le durillon, en le fixant à l'aide d'un pansement ou d'une bandelette.

ATTENTION:

L'utilisation de l'ail à doses élevées, en particulier cru ou en extrait, est déconseillée en cas d'hémorragie, qu'elle soit d'origine traumatique (blessure, accident) ou menstruelle (règles abondantes).
L'emplois continuel de fortes doses d'ail n'est pas recommandé durant la grossesse.

PREPARATION ET EMPLOIS:

Usage interne:

Cru: mâcher une à trois gousses d'ail, de préférence le matin.

Extrait d'ail: en comprimés ou en gélules, il présente l'avantage de provoquer aucune mauvaise odeur corporelle. La dose habituelle est de 6 à 12 comprimés ou gélules (600-1200 mg) par jour.

Décoction de gousses d'ail: Faire bouillir 1 gousse d'ail dans 1 litre d'eau pendant 5 minutes. En boire 3 tasses par jour. On perd ainsi une partie de ses propriétés, mais évite également la mauvaise haleine.

Aïoli: C'est peut être la meilleur manière de l'utiliser. On l'obtient par l'émulsion de plusieurs gousses pilées dans de l'huile d'olive, jusqu'à obtenir un mélange pâteux et homogène.
Usage externe:

Lavements: Très utiles contre les parasites intestinaux. On les prépare en mélangeant 2 ou 3 cuillérées d'aïoli dans 1 litre d'eau tiède. On peut également introduire 1 gousse d'ail crue huilée dans le restum, à la manière d'un supositoire. Ainsi on soulage les picotements anaux des enfants et on obtient un remarquable effet vermifuge.

Vieille recette contre les fièvres

Efficace ... mais pour trouver une place assise dans les transports en commun, génial!
Piler au mortier:
5 gousses d'ail
5 racines de persil
une grosse pincée de gros sel
1 c. à soupe de suie
Appliquer cette pâte sur vos deux poignets;
Recouvrir d'une gaze ou d'une toile et laisser agir pendant neuf jours.

Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss