Vatagna

Les boissons végétales: Une alternative au lait de vache 

Korifee | Mardi 11 Janvier 2005 | Commentaires [3] | Bookmark and Share

Les études cliniques les plus récentes parlent d'elles-même:
8 à 10% des bébés nourris au lait de vache présentent soit des troubles digestifs, soit des symptômes allergiques par intolérance au lactose ou aux protéines des produits laitiers, environ 40% des sujets âgés de 60 ans et plus, digèrent difficilement les produits laitiers, dans 50% des cas, cette intolérance aux protéines animales se retrouve avec les protéines de soja, les produits laitiers favorisent les affections ORL suite au dépôt de macro molécules de lait non digérées dans l'appareil respiratoire et à la production de mucus qui déclenche les bronchites, otites, rhinopharyngites, asthme...

L'organisme assimile moins de 10% du calcium présent dans le lait et absorbe d'autres nutriments beaucoup moins bénéfiques (notamment les graisses saturées et les protéines allergisantes).

A la naissance, nous ne possédons pas toujours l'enzyme qui permet de digérer le lactose et donc de libérer dans l'organisme le glucose et le galactose, les deux sucres simples qui le constituent... certains d'entre nous ne la fabriqueront jamais... et seront intolérants au lactose... ou bien, une fois la consommation de produits laitiers réduite, l'organisme ne sera plus habitué à le fabriquer et nous le digéerons de moins en moins bien...

Certains penseront n'avoir aucune intolérance mais seront souvent atteints d'affections ORL chroniques, d'eczéma, de maladies inflammatoires (arthrose...).

Faut-il encore croire qu'une mère n'a pas d'autres choix que le lait de vache... pour nourrir son enfant, alors qu'il est destiné à la croissance d'un veau ? Le lait maternel est source de vie pour le nourrisson mais le lait de vache n'est pas le relais de croissance idéal et espéré. Il n'est pas non plus la source incontournable de l'alimentation quotidienne de l'adulte.

Les boissons végétales présentent une véritable réponse en terme d'alternative au lait de vache. Elles apportent à l'organisme des nutriments complémentaires et essentiels à la croissance, l'entretien et le dynamisme :
- vitamines énergétiques et protectrices (A, B, C et E)
- minéraux
- oligo-éléments anti-oxydants
- acides aminés et acides gras essentiels.

Une meilleure tolérance et bio-disponibilité

Professionnel des boissons végétales depuis 15 ans, La Mandorle, soutenu par le Ministère de la Recherche, a mis en place en l'an 2000 un procédé de fabrication unique et breveté, permettant d'obtenir une poudre de 65% de purs fruits.

Les fruits sont émondés et partiellement deshuilés pour ne garder que la pulpe, leur coeur nutritionnel. Ils sont sans effet hypercalorique et d'une parfaite tolérance digestive tout en assurant un apport adéquat en acides gras essentiels.

Les boissons végétales garantissent des apports nutritionnels d'une excellente ¨biodisponibilité¨ et assurent un réel confort intestinal. Véritables sources d'énergie, oligo-éléments, vitamines et minéraux naturels, les boissons végétales n'ont pas besoin d'être additionnées de nutriments synthétiques moins bien assimilés et parfois nocifs pour l'organisme.

Quant aux ajouts artificiels du lait de vache, ils provoquent lors du chauffage la formation de radicaux libres qui attaquent et dénaturent la composition des acides gras bénéfiques et des protéines.

Par exemple, la lacto-ferrine, protéine essentielle du lait animal perd ses affets antibactériens intestinaux. La caséine du lait qui fixe le calcium et le phosphore devient quasiment inefficace.


La B-lac-toglubine se fixe anormalement au lactose et provoque la formation d'un composé allergisant et indigeste.

Le respect des apports d'origine

Les règles nutitionnelles ont changé en bien. Elles prônent l'équilibre par une alimentation adaptée et pas des apports en nutriments naturels directement assimilables par l'organisme :

Les différents composants de la recette sont associés finement pour une meilleure bio-disponibilité et une synergie parfaite de leurs effets nutritionnels. La poudre est fabriquée en une seule étape, à température contrôlée et en un temps très court (moins de 2 secondes).

Elle respecte ainsi les propriétés du fruit d'origine :
-Douce, équilibrante et régulatrice, l'amande est notamment une excellente source de calcium et de magnésium, elle apporte aussi de précieux acides gras assentiels oméga 6 : des ingrédients réunis dans un cocktail savoureux
-Dinstinguée par son goût praliné, la noisette est particulièrement riche en antioxydants
-Naturellement sucrée et parfumée, la chataîgne est riche en substances énergétiques et contribue à l'équilibre glycémique.

Pour la petite histoire...

L'amande

Il y a plusieurs siècles, les amandes constituaient déjà un aliment de choix chez les Assyriens, les Crétois, les Egyptiens, les Grecs et les Romains en raison de leurs propriétés nutritives.

Lorsque Julius Dragatus, un confiseur romain fit tomber une amande dans du
miel, créant ainsi la dragée, les Romains l'offraient à leurs convives lors des mariages et des naissances. Ce n'est qu'au temps des croisades que l'amande fit son apparition en France, importée par les pélerins, devenant ainsi le délice de tous et de toutes, pauvres ou riches, paysans ou royautés.
De friandise, l'amande devint dragée pharmaceutique lorsqu'au XIIIe siècle, un droguiste de Verdun eut l'idée d'utiliser l'amande dans ses préparations où elle fut réputée vivifiante et pure. On la recommandait aux femmes enceintes... et aux hommes, pour renforcer leur semance...

La noisette

Dès l'antiquité romaine, le noisetier fut le premier symbole de santé. En calmant deux serpents agressifs grâce à sa baguette de noisetier, Mercure, le messager des dieux romains vit les deux reptiles s'entourer autour d'elle. La baguette devint ainsi le caducée, emblème des professions médicales.

La chataîgne

Aucun fruit n'a eu comme la chataîgne une image autant teintée par les méandres de l'histoire.

A la fois légume et friandise, pain du pauvre ou luxueux dessert de Noël, la chataîgne a nourri des milliers de générations.

Des milliers... le nombre n'est pas trop faible puisque notre chataîgner
actuel était déjà présent sur terre il y a ... dix millions d'années.

Don divin pour les Grecs, les Romains donnèrent à la Castanea ses lettres de noblesse et en vantèrent les valeurs culinaires.

Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

3 Commentaires

Posté par: Paravani, le Dimanche 30 Octobre 2005 à 01h39

J'aimerais avoir des details sur cette potion synergique qu'est la poudre d'amandes,noisettes,chataignes
Merci
Laissez un message dans mon courriel: chanti_896@msn.com

Posté par: korifee, le Samedi 05 Novembre 2005 à 11h33

Je ne peux, malheureusement, pas vous donner plus de renseignements sur ces produits énergétiques, dans la mesure où mon fond documentaire reste muet quant à l'utilisation ainsi que la consistance de ces produits.

Cordialement.

Posté par: Katy C., le Vendredi 20 Juillet 2007 à 22h34

Bonsoir à tous.

Vu la date du dernier commentaire (nov. 2005), je ne sais pas si ce site fonctionne toujours.Je fais comme si.
J'ai découvert et utilisé les produits de la Mandorle courant 2006 et continue de les utiliser,pour mon bébé d'1 an, qui a ainsi été nourri au lait maternel,puis au lait maternisé et aux boissons végétales de la Mandorle en alternance.
Je suis actuellement en contact avec eux pour savoir comment nourrir au mieux mon bébé qui a désormais 12 mois.
Je ne peux que conseiller les produits de la Mandorle qui sont faciles d'utilisation,fiables quant à leur origine et fabrication, et très bons au goût.Un bémol pour la dilution de la poudre (amande ou châtaigne) dans l'eau du biberon qui a du mal à se faire complètement (laisse des "grumeaux") ainsi que pour l"'amande cuisine" mais ce n'est qu'une question de goût.
A bientôt peut-être sur vote site.

Katy, une bretonne exilée temporairement dans l'ouest parisien.

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss