Vatagna

Le radis rose et noir de A à Z 

FREDOBIO | Mardi 11 Janvier 2005 | Commentaires [3] | Bookmark and Share

Classification botanique:

Le radis, Raphanus sativus, fait partie de la famille des Brassicaceae
et de la tribu des Brassiceae. Le genre Raphanus comprend 8 espèces connues.

Histoire:

Les radis ont été cultivés durant des milliers d'années. Ils sont présents dans les hiéroglyphes de l'antique Egypte: 2700 ans avant notre ère, ils faisaient partie du menu des bâtisseurs de la pyramide de Chéops. On les trouve également représentés dans la nécropole de Kaoum et dans le temple de Karnak.

Nutrition:

Dans le monde des racines, les radis semblent ne pas pouvoir rivaliser avec les carottes ou les betteraves, sur le plan de la nutrition. Cependant, sur le plan de la thérapeutique, ils occupent une place prépondérante, et ce plus particulièrement chez les peuples orientaux. Le livre des Simples Médecines de Platéarius mentionne quelques usage du radis noir: « mangé cuit, il est efficace contre les toux provoquées par de grosses humeurs ».

En phytothérapie, son jus est prescrit dans les troubles de la sécrétion biliaire et contre la coqueluche et certaines toux. En Chine, les radis sont préparés avec d'autres plantes et laissés à fermenter dans des récipients, en terre ou en porcelaine, hermétiques. Cette fermentation peut durer quelques années et jusqu'à 40 ans! Ces préparations médicinales sont ensuite prescrites pour letraitement de la diarrhée, de fièvres, de troubles stomacaux, d'infections intestinales, d'ulcères, de flatulences. Il est interessant de mentionner, à ce propos, les recherches remarquables des profeseurs Esch et Gurusiddiah, au laboratoire Bioanalytique de l'université de l'Etat de Washington, sur les propriétés antibiotiques des radis et des autres membres de la famille des Brassicacées. Ces études furent réalisées 10 ans avant que l'Institut National du Cancer du Maryland, aux USA, conseille au grand public la consommation fréquente de crucifères (brocolis, choux, choux-fleurs) en tant que mesure prophylactique dans la lutte contre le cancer.

Le radis noir (Raphanus sativus L. Var. Nigra) est très employé en phytothérapie, il contient un glucoside soufré qui, par hydrolyse enzymatique, se transforme en raphanol, substance à laquelle on doit ses propriétés cholagogues, choléretiques, antibiotiques et pectorales. Il contient aussi des sels minéraux et des vitamines B et C.

Affections hépatobiliaires:

Augmente la production de bile par le foies (effet cholérétique), ce qui le décongestionne et le désintoxique. Il améliore le fonctionnement de la visicule biliaire, en favorisant l'évacuation cooecte de la bille vers le duodénum (effet cholagogue).
Le radis est donc très indiqué en cas d'hépatite aiguë et chronique, de dégénérescence graisseuse du foie, de cirrhose, d'intoxication hépatique par médicaments, produits chimiques ou champignons et en cas de dyspepsie biliaire (vésicule paresseuse).
Il peut contribuer à la régénération du foie dans l'hépatite alcoolique et en cas de dégénérescence graisseuse graisseuse produite par l'alcool ou par d'autres toxiques.

Affections respiratoires:

Il est mucolytique (fluidifie les mucosités), expectorant et antibitique. Très indiqué dans les catarrhes bronchiques, les bronchites, les laryngites et particulièrement dans les sinusites. C'est un très bon remède complémentaire dans les cures de désintoxication tabagique.

Apéritif et diurétique.

Préparation et emploi:

-Cru en salade, c'est condiment sain et curatif.
-Jus fras du tubercule, à raison de 50 à 125 ml 3 fois par jour, avant les repas, sucré au miel ou au sucre roux.

Composition analytique moyenne:

Le radis noir frais et cru apporte 20 calories pour 100 g
de partie comestible et contient:
Eau (93 %)
Cellulose (0,7 %)
Glucides (4 %)
Lipides (0,1 %)
Protides (1 %)
Substances minérales et oligo-éléments: calcium, chlore, cuivre, fer,
iode, magnésium, phosphore, potassium, sodium, soufre, zinc.
Vitamines: A - B1 - B2 - B3 ou PP - B5 - B6 - C.
Autres substances notables: Un glucoside générateur d'une essence sulfurée: l'isothiocyanate de sulphoraphène.

ATTENTION :
Efficace pour éviter les calculs biliaires, le radis noir est en
revanche contre-indiqué en cas de présence de ces mêmes calculs et
d'obstruction des voies biliaires. Il peut avoir quelques effets
secondaires (irritation de la muqueuse gastrique, aigreurs d'estomac,
diarrhées). Les composés soufrés de son huile essentielle pourraient
parfois entraîner une inflammation de la thyroïde.

Conseils de jardinage:

Les conditions idéales pour la culture du radis « de tous les mois » sont les suivantes:
Un sol bien meuble, un arrosage abondant et fréquent, des températures constantes situées entre 15 et 21°C. Le secret d'un radis délicieux et croquant, c'est une croissance constante et rapide et une récolte tout aussi rapide.
Lorsque la saison s'y prête, il est conseillé de pratiquer un semis tous les cinq jours.

Pour les radis d'hivers, un sol meuble est d'autant plus indispensable que certaines variétés de daikon, par exemple peuvent dépasser les 30 cm.

Pollinisation:

La plupart des variétés de radis sont auto-incompatibles: le pollen de chaque plante est viable mais il ne peut féconder que les fleurs d'une autre plante. Ce sont les insectes qui sont le vecteur des pollinisations. Les fleur de radis sont de couleur blanche ou violette. Afin de conserver la pureté variétale, il est conseillé d'isoler deux variétés de porte-graines d'environ 700 m.

Les jardiniers expérimentés, et connaissant bien le cycle de croissance des diverses variétés, peuvent également tenter un isolement dans le temps avec une variété de radis de tous les mois et une variété de radis d'hiver. Le radis annuel doit être semé de sorte que sa floraison ne coïncide pas avec la floraison du radis d'hiver, plante bisannuelle que l'on a replantée en fin d'hiver.

Production de semences:

Les radis annuel dits « de tous les mois » vont monter en graines l'année même du semis. Les radis d'hiver, par contre, sont des plantes bisannuelles qui peuvent se conserver tout l'hiver, dans du sable un peu humide ou dans des cagettes stockées dans un local hors gel.

Les siliques de radis étant déhiscentes, la plante entière peut être récoltée avant la maturité complète des semences afin de continuer à sécher dans un endroit sec et ventillé. Il faut également surveiller les oiseaux qui adorent les semences de Brassicaceae.

Les semences de radis ont une durée germinative moyenne de 5 ans. Elles peuvent, cependant, conserver, une faculté germinative jusqu'à 10 années et plus.

Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

3 Commentaires

Posté par: tavoroem, le Jeudi 13 Décembre 2007 à 10h47

slut!!!
un point m inquiete; celui de savoir si le radis noir peut etre conseille comme traitement sure des lithiases biliaires s il vous plait!
merci

Posté par: FredoBio, le Samedi 26 Janvier 2008 à 19h34

Aucune idée, faut demander a un naturopathe.

Posté par: tiflo, le Mardi 26 Février 2008 à 18h46

une lithiase biliaire est identique à des calculs biliaires par conséquent , comme il est dit plus haut, le radis noir est déconseillé.
étant donné qu'il stimule la sécrétion de bile de manière importante il vaut mieux utiliser des plantes plus douce (moins cholagogue).
L'artichaut le boldo le romarin seraient plus adapté.

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss