Vatagna

Le haricot 

Fredobio | Mardi 25 Janvier 2005 | Commentaires [3] | Bookmark and Share

Classification Botanique:

Les haricots du genre Phaseolus, font partie de la Famille des Fabaceae et de la Tribu des phaseolae. Le genre phaseolus comprend environ 55 espèces connues. Du genre Phaseolus, au sens strict, seulement 5 espèces ont été domestiquées sur les 55 espèces qui sont actuellement répertoriées. Ce sont les suivantes:

- Phaseolus vulgaris
- Phaseolus coccineus
- Phaseolus lanatus
- phaseolus acutifolius
- Phaseolus polianthus

Le Phaseolus vulgaris:

Histoire:

Aux Etats-Unis, le seed savers Exchange possède plus de 4000 variétés de haricots dans sa collection. C'est sans doute une des espèces qui a généré le plus de diversité. Les instituts officiels chargés de travailler sur les ressources génétiques ont répertorié plus de 14 000 souches de Phaseolus Vulgaris. Pour les peuples Amérindiens, les haricots faisaient partie des "Three Sisters", des "Trois Soeurs", les deux autres étant les courges et les maïs.
Lors de fouilles archéologiques, on a retrouvé des haricots dans les grottes au Pérou datant de 5 à 6000 années avant Jésus-Christ. Ils possédaient de nombreuses connotations rituelles liées à la multitude de couleurs.
Les Amérindiens avaient sourtout privilégié les haricots à rames qu'ils pouvaient faire grimper le long des maïs et des tournesols.

Pollinisation:

Les haricots de l'espèce Phaseolus Vulgaris sont autogames et la pollinisation s'effectue, en fait la plupart du temps avant que la fleur ne s'épanouisse. Les fleurs sont de couleur blanche, crème, mauve ou rose.
Elles se développent à l'aisselle des feuilles et elles sont soit isolées, soit au bout d'un gynophore très court. Leur carène est recourbée en spirale, ce qui rend impossible, en principe, l'accès su style aux insectes pollinisateurs. Il arrive parfois que certains insectes pénètrent dans les fleurs et génèrent d'occasionnelles hybridations. C'est le cas des gros hyménoptères qui sont de couleur noir bleuté.

Il est donc conseillé, afin de conserver la pureté variétale, d'isoler de quelques mètres différentes variétés de haricots de l'espèce Phaseolus vulgaris et de les entourer de plantes méllifères afin de détourner l'attention des butineurs.
Une autre précaution consiste, si les espacements sont réduits, à ne jamais planter côte à côte des variétés dont les graines sont de couleur quasi identique.
On peut ainsi déceler de suite une hybridation survenue entre, par exemple, une variété à graines blanches et une variété à graines rouges.

Production de semences:

Il est essentiel de réserver des plantes qui soient exclusivement consacrées à la production de semences. En effet, il n'est pas du tout conseillé de consommer les haricots pendant une ou deux semaines et de ne garder que les semences produites en fin de croissance de la plante.
Il faut veiller également au cours de la croissance, à sélectionner les plants les plus beaux, les plus sains et les plus productifs.
Pour vérifier ques les graines soient réellement sèches, il suffit d'en mordre une doucement: si la dent n'y laisse aucune trace, le séchage est alors complet.

Un problème connu de tous les jardiniers; Les Bruches !!

Il est fortement conseillé, lorsque les graines sont complètement sèches, de les mettre dans un récipient étanche et des les passer au congélateur pendant plusieurs jours: c'est une façon très efficace de se débarasser des Bruches qui pondent leurs oeufs sous l'épiderme des haricots.
Lorsque les semences sont sorties du congélateur, il est conseillé de ne pas ouvrir le récipient de suite (afin d'éviter une formation de condensation) et de le laisser à une température ambiante pendant la journée.

Les semences de haricots ont une durée germinative moyenne de 3 ans.

Les graines du haricot ont une grande importance dans l’alimentation, mais, crue, elles sont toxiques. Elles contiennent, en effet, de la phasine, une toxo-albumine qui disparaît à la cuisson.

Au jardin :

Bonnes associations : aneth, betterave, bourrache, céleri, chou, concombre, fraisier, pois, pomme de terre, radis, tomate et valériane.

Mauvaise associations : Ciboulette, fenouil, haricot à rames, oignon et poireau.

Bonnes cultures précédentes : carotte nouvelle.

Bonnes cultures suivantes : chicorée et mâche.

Un petit truc pour vos haricots à rames, Les Amérindiens les faisaient grimper sur les tiges de maïs et de tournesol, il suffit de faire de même.

Version imprimable

Télécharger cet article au format PDF Clic puis "Enregistrer"

3 Commentaires

Posté par: martin, le Lundi 14 Janvier 2008 à 09h14

je suis a la recherche d'1 varieté disparue des marchants de graines le haricot le "merveille des halles pouvez vous m'indiquer ou le retrouver merci

Posté par: FredoBio, le Samedi 26 Janvier 2008 à 19h14

Bonsoir
Je ne connais pas cette variété et je ne peux malheureusement pas vous aider pour la trouver. Il faut vous adresser à des spécialistes du Haricot

Posté par: martini/gus, le Dimanche 17 Janvier 2010 à 08h30

je suis également à la recherche de la variété de haricots "le merveille des halles" mon père en semaient en 1952, je pense qu'il l'achetait chez
Vilmorin à Marseille

Poster un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.





Remarque: Ce message est suceptible d'être supprimé par un administrateur s'il n'est pas en rapport avec le sujet abordé, ou s'il ne respecte pas la charte éditoriale du site (spam, etc.).

FredoBio, association loi 1901. Contactez-nous | Mentions légales.

Sauf mention contraire, tous les documents publiés sur le site sont placés sous Licence Libre Creative Commons by-nc-sa.

Pour nous suivre : Facebook Flux rss